Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

News et cartes postales du Chateau La Cabanne - Pomerol - Bordeaux (François Estager - Vignobles JP Estager).

Sud-Ouest - Bordeaux fête le Vin à Québec

Publié le 10 Septembre 2013 par Chateau La Cabanne

Sud-Ouest - Bordeaux fête le Vin à Québec

Pourquoi fêter le vin à Québec ?

29 Août 2013 | par César Compadre

Aujourd’hui jeudi s’ouvre à Québec, au nord est du Canada, la deuxième édition de Bordeaux fête le vin. Après Hong Kong, c’est la seconde mouture internationale de cette fête existant à Bordeaux depuis 1998 (en juin les années paires). Pendant 4 jours, jusqu’à dimanche soir, Québec, ville jumelée avec Bordeaux, doit accueillir, verre en main des dizaines de milliers d’amateurs. Ils auront accès aux stands via des pass-dégustation. Des séances de formation sont aussi proposées. Près de 70 vignerons bordelais sont de ce déplacement outre-atlantique. Trois d’entre-eux témoignent ici sur leurs motivations et leur emploi du temps.

Sud-Ouest - Bordeaux fête le Vin à Québec

F. Estager. (Archives JEAN PAUL Vigneaud)

François Estager(Château La Cabanne, Pomerol) :« Propriétaire, avec ma famille, de 28 ha en Libournais (AOC pomerol, montagne, lalande de pomerol et saint-émilion) je suis à Bordeaux fête le vin à Québec pour la deuxième année. D’ailleurs, je viens régulièrement ici car j’ai deux vins référencés à la SAQ. C’est un marché de taille pour moi. Je passe aussi dans cette province dans le cadre des tournées internationales de l’Union des grands crus de Bordeaux, dont je suis membre. Je participe ici avec ma casquette de responsable professionnel, 4 jours et à 100 %. C’est un travail collectif pour tous les collègues. Ensuite, j’irai à Montréal et à Washington travailler avec mes agents. Je ferai des tournées dans des magasins. Je dois les aider à mettre en avant mes bouteilles. Un travail promotionnel et commercial. En bout de chaîne, le client aime voir la tête du vigneron ! C’est la même chose dans le monde entier, où je voyage deux mois par an, loin de mes bases libournaises. Heureusement les vendanges sont tardives cette année et cette tournée nord-américaine de 10 jours ne se télescopera pas avec la récolte. De toute façon, il faut s’organiser pour que l’entreprise tourne en votre absence. Je précise aussi que j’aime bien avoir un jour « off » lors de ces tournées physiquement éprouvantes. À Québec, j’irai faire un tour en VTT, une de mes passions, au mont Sainte-Anne. Un endroit prisé des amateurs. Il faut quand même se faire plaisir. »

commentaires
<< < 1 2